Wall Street hésite à confirmer son record

(l'echo) La Bourse de New York a fini sur une note stable aidée par la publication de résultats dans l'ensemble supérieurs aux attentes mais quelque peu plombée par les inquiétudes sur la surchauffe de l'économie chinoise et par une statistique de l'emploi décevante. Dans l'ensemble les investisseurs n'ont toutefois pas cédé à la tentation de prises de bénéfices après le record de mercredi.

A la clôture, le Dow Jones affichait un léger gain de 0,04% à 12.808,63 points tandis que le Nasdaq rendait 0,21% à 2.505,35 points.

La deuxième banque des Etats-Unis, Bank of America, a publié un bénéfice net en hausse de 5% au premier trimestre. Le résultat net a atteint 5,26 milliards de dollars, soit 1,16 dollar par action, contre 4,99 milliards de dollars, ou 1,07 dollar par action, un an plus tôt. Le titre a perdu 1,76%.

La banque Merrill Lynch a annoncé avoir presque quintuplé son bénéfice net au premier trimestre. Le résultat net a porté sur 2,2 milliards de dollars, soit 2,26 dollars par action, contre 475 millions de dollars, ou 44 cents par action. Une belle performance «saluée» par un repli de 0,61%.

Le groupe pharmaceutique Merck a publié hier un bénéfice trimestriel en hausse grâce à la mise sur le marché de nouveaux médicaments. L'action a gagné 0,93%.

Le groupe pharmaceutique Schering-Plough a vu son bénéfice net progresser au premier trimestre, grâce aux bonnes ventes de ses médicaments prescrits sur ordonnance. Hors éléments exceptionnels, le BPA s'élève à 42 cents alors que le consensus donnait 29 cents. La valeur a grimpé de 8,58%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect