Wall Street: les places américaines en vert

Après quelques hésitations, les marchés actions américains se sont orientés en légère hausse, plusieurs résultats de sociétés satisfaisants finissant par l'emporter sur le retour des craintes d'attentats.

(l'echo) Le principal indice de Wall Street, le Dow Jones, a gonflé de quelque 0,44%, en clôturant à 11124,37 points, alors que le Nasdaq composite prenait 0,56%, à 2071,74 points.

Côté statistiques, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté à 319.000, contre 312.000 la semaine précédente. Les économistes les attendaient stables à 315.000, le chiffre annoncé en estimation précédente.

L'annonce du complot a conduit les autorités américaines à relever le niveau d'alerte à la sécurité sur tous les vols commerciaux entre le Royaume-Uni et les États-Unis, et comme en Europe, les compagnies aériennes en pâtissent.

AMR, maison mère d'Americain Airlines, a fini à l'équilibre, à 20,29 USD. Continental Airlines a cédé 1,45%, à 23,86 USD. UAL, la maison mère d'United Airlines a fléchi de 1,30%, à 23,52 USD. Dans le même temps, la compagnie low-cost Southwest a progressé de 0,24%, à 16,94 USD.

Le premier assureur mondial AIG s'est adjugé 3,13%, à 60,32 USD, grâce à un bénéfice hors exceptionnels meilleur que prévu.

Les groupes de médias Viacom et EchoStar ont pris respectivement 9,68 et 4,07% après avoir publié mercredi soir des résultats supérieurs aux attentes. Viacom a dégagé un bénéfice net de 437,3 millions d'USD au deuxième trimestre 2006, en hausse de 23,6% sur un an, en partie grâce à un gain d'impôts exceptionnel et aux bons résultats de ses chaînes câblées.

Le distributeur Target a gagné 5,39%, à 47,72 USD, en réaction à des résultats satisfaisants.

General Motors (GM) a perdu 0,55%, à 30,61 USD. Pourtant, le patron du constructeur automobile américain en restructuration a estimé «être sur les rails» pour réaliser 9 milliards d'USD d'économies cette année (contre 6 milliards annoncés précédemment).

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés