Publicité
Publicité

Wall Street monte à la mi-séance: DJIA +0,21%, Nasdaq +0,15%

(afp) La Bourse de New York évoluait en hausse jeudi en milieu de séance, après l'annonce d'une importante offre de rachat sur le Chicago Board of Trade: le Dow Jones prenait 0,21% et le Nasdaq 0,15%.Vers 16H25 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) avançait de 25,00 points à 12.158,40 points, et l'indice composite du Nasdaq de 3,44 points, à 2.375,18 points.L'indice élargi Standard and Poor's 500 gagnait 0,39% (+5,41 points) à 1.392,58 points.Mercredi, la Bourse de New York avait terminé en hausse: l'indice Dow Jones avait gagné 0,48%, le Nasdaq 0,90% et le SP 500 avait pris 0,67%.Principale nouvelle macroéconomique de la journée, les prix à la production ont beaucoup plus augmenté que prévu en février aux Etats-Unis, affichant une hausse de 1,3% par rapport à janvier et de 0,4% pour l'indice de base (hors énergie et alimentation).Les analystes tablaient sur une augmentation de seulement 0,5% pour l'indice général et de 0,2% pour l'indice de base.Malgré ces chiffres jugés "très désagréables" par Peter Cardillo, analyste chez Avalon Partners, les analystes soulignaient que le rebond de la Bourse mercredi en fin de séance était un signe "encourageant" pour la tendance à venir."L'ampleur du retournement de tendance hier à la mi-journée va probablement envoyer un message important montrant que les acheteurs (...) ne sont pas effrayés par un environnement de marché difficile", a estimé Frederic Dickson, analyste chez D.A. Davidson and Co.L'indice Dow Jones est tombé sous les 12.000 points pour la première fois depuis novembre, avant de rebondir."Bien que nous nous attendions à plus de volatilité du marché dans les jours à venir, nous pensons aussi que le pire de la correction en cours est derrière nous et que les acheteurs vont lentement sortir de leur terrier pour soutenir le marché à son niveau actuel", a-t-il ajouté.Parmi les autres indicateurs, la balance américaine des capitaux a été excédentaire de 97,4 milliards de dollars en janvier, contre 60 milliards de dollars attendu par les analystes. C'est le niveau le plus élevé enregistré depuis août 2006.Du côté des valeurs en vue, l'action du Chicago Board of Trade bondissait de 13,24% à 188,08 dollars. La plateforme d'échanges IntercontinentalExchange (ICE) a proposé jeudi de fusionner avec le CBOT, quelques mois après l'annonce d'un rachat de ce dernier par le Chicago Mercantile Exchange (CME). L'action de l'ICE reculait de 3,58% à 127,21 dollars tandis que celle du CME lâchait 3,31% à 545,30 dollars.Cisco grignotait 0,12% à 25,87 dollars. L'équipementier télécoms américain va racheter la société WebEx, spécialisée dans les applications internet pour professionnels, pour un montant de 3,2 milliards de dollars, dette comprise.Time Warner avançait de 0,05% à 19,46 dollars. Sa filiale, le portail internet américain AOL, a annoncé mercredi soir avoir retiré son offre de rachat de la société suédoise TradeDoubler, jugeant que trop peu d'actionnaires de ce dernier étaient prêts à céder leurs titres.Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 4,540% contre 4,522% mercredi soir et celui à 30 ans à 4,695% contre 4,694%.