Wall Street profite de la réforme santé

La Bourse de New York a terminé en hausse lundi, soutenue par les gains des valeurs high tech et du secteur de la santé. L'indice Dow Jones a gagné 43,91 points (0,41%) à 10.785,89. L'indice S&P-500 a pris 5,91 points (0,51%) à 1.165,81 et l'indice Nasdaq Composite a progressé de 20,99 points (0,88%) à 2.395,40.

 

ECHO (Bruxelles) La Bourse de New York a terminé en hausse lundi, soutenue par les gains des valeurs high tech et du secteur de la santé. L'indice Dow Jones a gagné 43,91 points (0,41%) à 10.785,89. L'indice S&P-500 a pris 5,91 points (0,51%) à 1.165,81 et l'indice Nasdaq Composite a progressé de 20,99 points (0,88%) à 2.395,40.

Les laboratoires pharmaceutiques et le secteur de l'assurance maladie se sont bien orientés, au lendemain de l'adoption d'une réforme du système de santé par les parlementaires américains. Ainsi Pfizer, le premier pharmacien mondial, a clôturé sur un gain de 1,42%, tandis que Merck a progressé de 0,63%. Reste que même si l'indice des assureurs maladie Morgan Stanley Healthcare Payor finit sur une hausse de 1,26%, la situation des assureurs maladie est mitigée. WellPoint a perdu 1,05%, tandis qu'Aetna prend 0,52%.

Sur le Nasdaq, Oracle a gagné 1,47%. Le concepteur de bases de données doit publier ses comptes la semaine prochaine. L'éditeur de logiciels Novell a bondi de 4,43% à 5,89 dollars. Il a rejeté l'offre de rachat du fonds Elliott, qui le valorisait à environ deux milliards de dollars. Google en revanche a cédé 0,45%. Le géant d'internet a annoncé que les internautes visitant son site google.cn étaient réorientés vers son site de Hong Kong, à la suite de discussions infructueuses avec le gouvernement chinois sur la possibilité de servir un moteur de recherche non censuré en Chine.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés