Wall Street sans direction en début de journée; Merck s'envole de 7,75%

(echo/afp) - Bruxelles (afp) - La Bourse de New York était sans direction vendredi en matinée, après un indicateur d'inflation plus bas que prévu, le Dow Jones prenant 0,15% tandis que le Nasdaq cédait 0,09%. Vers 14H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) avançait de 19,35 points à 12.572,31 points, et l'indice composite du Nasdaq reculait de 2,20 points à 2.478,12 points. L'indice élargi Standard and Poor's 500 gagnait 0,11% (+1,54 point) à 1.449,34 points. Jeudi, la Bourse de New York avait terminé en hausse: l'indice Dow Jones avait pris 0,55%, le Nasdaq 0,85% et le SP 500 avait gagné 0,62%.

Les prix à la production ont progressé de 1% aux Etats-Unis en mars par rapport à février et, surtout, l'indice de base (hors énergie et alimentation) est resté inchangé. Les analystes s'attendaient à une progression de 0,7% de l'indice général et de 0,2% de l'indice de base. Cet indicateur "réduit les inquiétudes concernant une inflation plus élevée", a commenté Frederic Dickson, stratège chez D.A. Davidson & Co. "Même si nous ne nous attendons pas à ce que la Réserve fédérale réduise les taux d'intérêt avant l'automne, ces chiffres indiquent aussi qu'il est peu probable qu'elle les relève pour contrôler l'inflation", a-t-il ajouté.

Selon Dickson, le marché devrait continuer à évoluer "dans une marge plutôt étroite avant le vrai commencement de la saison des résultats la semaine prochaine".

Parmi les autres indicateurs, le déficit commercial des Etats-Unis a reculé à 58,4 milliards de dollars en février, soulagé notamment par la faiblesse des prix du pétrole.

L'indice de confiance des consommateurs américains, calculé par l'université du Michigan, a baissé à 85,3 points en avril après 88,4 points en mars. Les analystes tablaient sur un indice à 87,5 points.

Du côté des valeurs en vue, General Electric prenait 0,74% à 35,44 dollars. Le conglomérat industriel américain a publié des résultats conformes aux attentes du marché pour le premier trimestre, porté par ses activités d'infrastructures et de services financiers, et a maintenu ses perspectives pour l'ensemble de 2007.

Merck bondissait de 7,74% à 49,95 dollars. Un juge fédéral a rejeté une plainte en nom collectif déposée par des actionnaires contre le groupe pharmaceutique, l'accusant d'avoir dissimulé des informations concernant les dangers présentés par son médicament anti-inflammatoire Vioxx. Merck avait également annoncé après la clôture de Wall Street jeudi soir qu'il prévoyait de réaliser au 1er trimestre et sur l'année un bénéfice supérieur aux prévisions.

Apple perdait 1,11% à 91,12 dollars. Le groupe informatique, créateur du baladeur numérique iPod et des ordinateurs Mac, a repoussé de 4 mois la sortie de la nouvelle version de son logiciel Leopard pour pouvoir se concentrer sur son téléphone mobile iPhone, attendu en juin dans les magasins.

Oracle reculait de 0,80% à 18,54 dollars. Le conseil d'administration du fabricant de logiciels pour professionnels a autorisé un programme de rachat d'actions pour un montant de 4 milliards de dollars, portant au total à 4,7 milliards l'enveloppe prévue actuellement à cet effet.

Qualcomm lâchait 1,27% à 42,05 dollars. L'équipementier américain en télécoms Broadcom a annoncé avoir déposé une nouvelle plainte contre son concurrent Qualcomm, qu'il accuse de pratiques anti-concurrentielles en voulant imposer ses divers brevets au secteur de manière abusive.@end premium

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 4,761%, contre 4,737% jeudi soir, et celui à 30 ans à 4,936% contre 4,910%.

Publicité
Publicité

Echo Connect