Wall Street se cherche, et termine en baisse

(l'echo) Après avoir entamé la séance en piquant fortement du nez, la Bourse de New York est finalement parvenue à éviter de s'enfoncer trop sévèrement dans le rouge. La publication, en cours de séance, de l'indicateur ISM sur l'activité industrielle aux États-Unis est certainement à mettre sur le compte de cette accalmie: les chiffres sont plus favorables que prévu (à 52,3% contre des prévisions de 50%).

Les indices américains ont passé le reste de la journée à hésiter sur la tendance à suivre, mais ils ont finalement tous terminé en négatif: le Dow Jones a perdu 0,28% (à 12.234,34), le Nasdaq a terminé à 2.404,21 (-0,49%), et le S&P-500 a perdu 0,26% à 1.403,17.

Viacom. Le groupe de médias a lâché 2,40%, après l'annonce des ses résultats. Viacom a passé une très bonne année 2006 - ses bénéfices ont presque quadruplé -, mais a annoncé des prévisions moroses. Une restructuration de son entité MTV Networks devrait affecter l'activité de la division.

Apple. Le groupe informatique a gagné 2,90% suite à des recommandations positives de courtiers. Morgan Stanley estime notamment que les ventes d'iPhones seront plus élevées que prévu.

Oracle. Le numéro deux mondial des progiciels va acquérir son concurrent américain Hyperion Solutions pour quelque 3,3 milliards de dollars, soit une prime de 21% sur sa valeur en Bourse. Le cours de l'action a gagné 2,07%.

Motorola. L'équipementier télécoms a gagné 1,67% suite à l'annonce faite par l'homme d'affaires Carl Icahn et trois des sociétés qu'il contrôle d'acheter pour plus de 2 milliards d'actions Motorola. Ils s'empareraient ainsi de 4,4% du capital.

Intel Corp. Le géant du circuit intégré va placer 65 millions de dollars (USD) dans l'entreprise taïwanaise Powertech Technology Inc. Pour développer son activité dans la mémoire flash. Il s'agit du plus grand investissement d'Intel dans une société asiatique. Le cours de Intel a perdu 1,36%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés