Wall Street termine en baisse

La Bourse de New York a fini en baisse lundi, l'indice Dow Jones perdant 0,30% tandis que le Nasdaq a reculé de 0,13%.

(afp) Au terme des échanges, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a cédé 34,02 points à 11.185,68 points et l'indice composite du Nasdaq 2,67 points à 2.091,47 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a abandonné 0,15% (-1,89 point) à 1.276,66 points.

L'indice Nasdaq termine juillet en baisse de 3,7%, pour son 4e mois consécutif. Le DJIA et le SP 500 sont eux en très légère hausse sur le mois.

Wall Street a subi quelques prises de bénéfices lundi, alors que l'indice Dow Jones avait connu la semaine dernière sa plus forte hausse hebdomadaire en points depuis novembre 2004.

"Sans surprise, les investisseurs ont continué à faire preuve de réserve, en l'absence de nouvelle notable susceptible de faire bouger le marché", ont commenté les analystes de Briefing.com.

Les courtiers tentent de déterminer la probabilité d'un relèvement des taux directeurs américains, le 8 août prochain, à l'occasion de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale. Ceux-ci sont sont actuellement fixés à 5,25%.

Le président de la Réserve fédérale (Fed) de Saint-Louis, William Poole, a chiffré lundi à "50-50" les chances que la banque centrale relève une nouvelle fois ses taux lors de sa prochaine réunion.

Selon les analystes de Briefing.com, les marchés financiers évaluent actuellement cette probabilité à environ 35%.

"C'est la réunion de la Fed la plus controversée que nous ayons eu depuis longtemps, tout le monde dit qu'on en est à 50-50 sur le fait de savoir s'ils vont relever les taux ou pas", a commenté Mace Blicksilver, analyste chez Marblehead Asset Management.

"Le langage du communiqué sera très important: ils peuvent relever les taux de 25 points de base en disant que c'est fini, ou ils peuvent ne pas les relever et dire qu'ils prévoient de nouvelles hausses dans le futur", a-t-il continué.

Selon l'analyste, ces incertitudes devraient maintenir le marché dans une marge d'évolution étroite d'ici au 8 août.

La publication mardi de l'indice PCE d'inflation et celle vendredi du rapport sur l'emploi en juillet devraient être déterminantes pour déterminer la décision que prendra la Fed la semaine prochaine, selon des analystes.

Les prix du pétrole ont terminé la journée en hausse. A New York, le baril de brut a gagné 1,16 dollar, clôturant à 74,40 dollars.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans a légèrement reculé à 4,988% contre 4,990% vendredi soir, et celui à 30 ans a progressé à 5,070% contre 5,067%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés