Publicité

A Milan, la Cène de Léonard de Vinci est victime du succès du Da Vinci Code

La Cène, l'oeuvre de Léonard de Vinci qui orne le réfectoire du couvent de Santa Maria delle Grazie à Milan, est victime du succès du Da Vinci Code qui a entraîné un afflux de visiteurs impossibles à satisfaire.

(afp) La décision de nombreux tours-opérateurs japonais de renoncer à inscrire la visite dans leur "Da Vinci Tour", révélée par le quotidien Il Sole 24 Ore, a obligé la mairie de Milan à réagir.

"Nous étudions la possibilité d'étendre l'horaire des visites jusqu'à minuit", a dit l'adjoint à la culture de la maire, Vittorio Sgarbi, qui affirme qu'une société est prête à financer la promotion de l'initiative.

"Il faut trouver une solution. Il est important d'allonger les horaires de visite en préservant le chef d'oeuvre de Léonard de Vinci", a dit de son côté le ministre de la Culture, Francesco Rutelli.

L'accès à la Cène est actuellement restreint à 100 personnes par heure, à raison de 25 toutes les 15 minutes, pour protéger le chef d'oeuvre. La réservation est obligatoire et affiche complet plusieurs semaines à l'avance.

"Il est vrai que les demandes sont quatre à cinq fois supérieures à nos capacités d'accueil. Nous avons des problèmes de personnes et allonger les horaires me semble impossible, au moins pour août", a tempéré Alberto Artioli, un responsable de la direction régionale du ministère de la Culture à Milan.

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés