Coqueluches du Zoute: Jef et son Bistro de la Mer

L'Auberge des Chapeliers, la Brasserie de la Roue d'Or, 't Kelderke... autant de glorieuses étapes pour Jef De Gelas qui, depuis 1968, n'a eu de cesse de donner des lettres de noblesse au stoemp et à la vraie cuisine bruxelloise.

(l'écho) Un parcours sans faute et une réputation qui ont valu à ce pro des pros de la restauration d'engranger avec bonheur les fruits du succès pour ne plus, aujourd'hui, partager son temps qu'entre le restaurant du Cerf (son enfant chéri de la capitale) et le Bistro de la Mer (son chouchou du Zoute) où, par miracle, nous avons réussi à nous attabler un samedi soir. Par miracle et par chance car, à Knokke, les Bruxellois se sont donné le mot: on se retrouve chez Jef. Lequel a réussi son pari: reprendre et remettre sur rails le plus mignon des restaurants du Oosthoek. Où, pendant trois ans, le liégeois Robert Lesenne avait tout fait, sauf un malheur.

Passage de flambeau, donc, au Bistro de la Mer mais pas au fourneau. Car Annie Plumat, la cuisinière, n'avait pas démérité. Et aux yeux de cette brillante élève de Pierrot Fonteyne, l'arrivée de Jef était le garant du succès. Pour mettre en exergue non seulement un goûteux répertoire des plus beaux produits de la mer mais aussi les classiques qui ont fait la réputation du nouveau patron des lieux. C'est ainsi que notre choix de l'autre soir s'est porté d'emblée sur une purée fourchette de pommes de terre rattes et anguille fumée de Zélande avec baies de genévrier et oignons nouveaux. Une première assiette qui, à 17 euros, allie l'excellence de la simplicité dans l'originalité. Ensuite, c'est une aile de raie superbement poêlée, présentée avec beurre aux câpres, persil et citron vert qui nous a transporté. Pour 25 euros.

Et la carte proposée par Annie Plumat foisonne d'autres bonnes idées: salade de pied de porc tiède à la vinaigrette (11 euros); pommes de terre aux crevettes grises de Zeebrugge épluchées à la main (20 euros); feuilleté de ris de veau parfumé aux premières truffes noires (16 et 22 euros). La plupart des grosses pièces sont, on s'en doute, de la dernière marée: waterzooi de poissons "mer du Nord" aux légumes (25 euros); pavé de cabillaud royal en croûte de viennoiserie, crème de moutarde forte, pousses d'épinards et purée moelleuse (28 euros); lotte rôtie sur une fondue de chicons avec jus de veau et purée (30 euros)...

Mais si le poisson est roi avec aussi les solettes à la meunière et le filet de bar grillé "à la plancha", comment ne pas se laisser tenter par les rognons de veau au Pékèt, pommes cocotte aux lardons et champignons à la liégeoise (22 euros)? Ou par l'américain maison (20 euros) que les inconditionnels considèrent comme le meilleur de la Côte. Au Bistro de la Mer, c'est donc une cuisine de femmes qui nous réjouit aujourd'hui. Une cuisine qu'applaudit Georges Blanc, le célèbre 3 étoiles de Vonnas qui signe un petit livre paru il y a quelques mois mais égaré dans notre bibliothèque: "La Cuisine de nos Mères".

Mais revenons à nos moutons. Ou plutôt au carré d'agneau rôti à la fleur de thym, servi avec haricots verts très fins et gratin dauphinois au comté. C'est une autre spécialité (annoncée à 28 euros) que signe "la Mère Plumat" au Bistro de la Mer. Qui doit mettre les bouchées doubles, la capacité du restaurant - succès oblige - venant de passer de 60 à 90 couverts. Mais, dans le même temps, la cuisine a été agrandie. Car Jef veille à tout, à commencer par améliorer les conditions de travail de son personnel. Et avec Christine, la femme de sa vie, il ne cesse, depuis l'ouverture en octobre 2004, d'ajouter au confort de son resto d'atmosphère. Dont la déco, mariant la noblesse du bois et une élégante dominante de couleurs rose et brun chocolat, nous rappelle tantôt les attraits du bord de mer, tantôt les charmes d'une fermette du platteland.

"J'ai racheté le Bistro de la Mer sur un coup de tête ou de dés", se plaît à dire aujourd'hui Jef De Gelas. Qui continue à taquiner le sort puisque, depuis toujours, il a la baraka. Et comme le casino n'est pas loin...

Romarin

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés