Entre 15 et 25 emplois seront supprimés chez Be TV

La dernière étape du plan de restructuration entamé il y a quatre mois par Be TV prévoit le licenciement d'une quinzaine de personne et la non-reconduction de certains contrats, a annoncé vendredi après-midi l'administrateur délégué de la chaîne, Daniel Weekers.

(AFP) L'information a été confirmée par la déléguée syndicale SETCa Claudine Roget. Un conseil d'administration et un conseil d'entreprise extraordinaire se sont tenus jeudi au sein de la société. Si jeudi soir, syndicats et direction ne refusaient à tout commentaire sur les discussions qui s'étaient tenues, on a appris vendredi que plusieurs licenciements étaient prévus. Une information confirmée ensuite par Daniel Weekers et Claudine Roget. "Une quinzaine de personne seront licenciées. A côté de cela, plusieurs contrats à durée déterminée ne seront pas reconduits et des contrats à l'essai ne seront pas prolongés", a indiqué l'administrateur délégué, insistant sur le fait qu'on ne peut pas parler de plan social. Au total, la restructuration devrait concerner environ 25 personnes. Une réunion d'information a eu lieu vendredi matin avec le personnel mais les noms des services et des personnes concernés n'ont pas encore été dévoilés. Une réunion entre la direction et les délégués syndicaux est prévue lundi matin. "Le souhait de tous est que cela se passe le plus vite possible", a ajouté M. Weekers. Le 6 juin dernier, l'administrateur délégué déclarait déjà dans le quotidien Le Soir: " Notre objectif est de limiter les pertes d'emplois au maximum mais face aux décisions du câble wallon et aux incertitudes sur le calendrier de lancement du 'triple pay', nous sommes contraints de réduire la voilure". Be TV emploie environ 200 personnes. Depuis plusieurs semaines, la société est confrontée à de nombreuses difficultés, suscitées notamment par la stratégie des câblo-distributeurs wallons, actionnaires majoritaires de Be TV, qui ne s'accordent pas.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés