Floyd Landis risque de perdre le maillot jaune (update)

Landis (Phonak) a été positif à la testostérone au soir de sa victoire dans la 17e étape du Tour à Morzine qu'il avait gagnée après un raid solitaire de 130 kilomètres en montagne.

(belga) L'équipe Phonak a indiqué jeudi sur son site internet que l'Union cycliste internationale (UCI) l'avait informée mercredi d'un "taux inhabituel de testostérone/épitestostérone lors d'un contrôle sur Floyd Landis après la 17e étape du Tour de France".

Le coureur américain, 30 ans, a récupéré le maillot jaune deux jours après sa victoire de Morzine et a remporté dimanche pour la première fois la Grande Boucle.

Landis a l'intention de demander l'analyse de l'échantillon "B" qui sera pratiquée dans le même laboratoire, à Châtenay-Malabry (région parisienne).

S'il était convaincu de dopage, Landis serait le premier vainqueur dans l'histoire du Tour à être déclassé après l'arrivée.

Dans ce cas, ce serait l'Espagnol Oscar Pereiro (Caisse d'Epargne-Iles Balears) qui serait déclaré vainqueur du Tour de France 2006.

Mercredi, l'Union cycliste internationale a annoncé qu'un contrôle antidopage pratiqué pendant le Tour avait donné lieu à un "résultat anormal". Sans citer le nom du coureur en cause ni la substance incriminée.

La Fédération internationale a précisé que le résultat "concerne la première analyse" et "doit être confirmé soit par une contre-analyse demandée par le coureur, soit par le fait que le coureur renonce à une telle contre-analyse".

photo belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés