LECTURE : 100 raisons de ne pas se suicider au boulot

Le travail et ses conditions. On les dénonce dans les pages de vos journaux. Jean-Hughes Lime, découvert au petit théâtre de Bouvard, a pris le parti d’en rire dans ce petit livre sans autre prétention que celle de faire rire. Pari réussi.

(l’écho) - Vous ne supportez plus votre job, votre collègue, votre boss ? Vous souhaitez en finir de façon définitive ?
Stop.
Prenez le temps de lire ces 100 raisons de ne pas se suicider au boulot, publié aux éditions des Mille et Une nuits. Histoire de mourir…de rire par ces traits d’humour lancés par Jean-Hugues Lime. Romancier, scénariste, showman et humoriste, l’auteur décide de régler son compte à ce monde du travail qu’il ne souhaite nullement rejoindre. « Pendant trente ans, j’ai utilisé toutes les ressources de mon intelligence pour tenir à distance les salariés malfaisants et les imbéciles suractifs, culpabilisateurs et moralisateurs. »
Grâce à Voltaire, on savait déjà que le travail n’était pas fait pour l’homme (ou la femme d’ailleurs), « la preuve c’est que cela le fatigue ». Aujourd’hui, non seulement le travail fatigue toujours autant mais en plus il donne envie à certains salariés de rejoindre l’autre monde.
«Votre travail vous rend atrabilaire, acariâtre, haineux (au choix) ? Faites-en donc profiter vos collègues. »
« Ce n’est pas parce que le travail vous abat qu’il faut vous achever. »

D’ailleurs, il est « inutile de passer à l’acte, votre épouse a déjà une tête de veuve. »  De toute façon, « si votre patron apprend votre mort, ça le laissera froid. »

Comme le précise l’auteur en quatrième de couverture, il s’agit d’un « ouvrage à usage personnel. En cas de nécessité, à déposer sur le bureau de votre collègue. » Ou pas, si l’entente n’est pas cordiale.

Philippe Degouy
philippe.degouy@lecho.be

100 raisons de ne pas se suicider au boulot. Par Jean-Hughes Lime. Editions Mille et une nuits. 3 euros

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés