LECTURE BD: Intégrale Tif et Tondu tome7

Les revoilà, nos deux détectives préférés, pour des aventures internationales menées en bonne compagnie. Une intégrale qui réunit trois excellents albums.

Tome 7. Déjà. L’occasion de retrouver notre duo de détectives Tif et Tondu pour une intégrale, parue aux éditions Dupuis,  qui ne décevra pas les amateurs. Dans ce volume, nos deux héros ont peu l’occasion de poser leurs valises. Enquêtes à travers le monde conduit en effet le duo de l’Angleterre à New York en passant par une île imaginaire de Polynésie. La célèbre île d’Atuvu Montoutou. Connue pour son temps de chien. Trois excellents albums composent ce volume : Sorti des abîmes, Le scaphandrier mort, Tif et Tondu à New York.

Une intégrale qui permet de retrouver également un personnage secondaire mais capital aux yeux des héros : Kiki, la comtesse Amélie d’Yeu. Et Dieu qu’elle est belle cette femme de caractère quelque peu allergique à l’autorité. Comme le précise le très british inspecteur Fixchusset : " là où elle est, les ennuis commencent. "

Humour et action caractérisent ces trois tomes où les clins d’œil se comptent à la pelle ainsi que les jeux de mots. Comme le nom du notaire dans Le scaphandrier mort, maître Pliant accompagné de son premier clerc Delune.
Quant à l’action, elle atteint son apogée dans l’album Tif et Tondu à New York. Un épisode influencé par l’album de Macherot Clifton à New York et surtout par l’affaire de la French Connection, ce gigantesque trafic de drogue monté entre Marseille et New York. L’album est une gigantesque course poursuite du début à la fin, avec des rebondissements et des moments d’humour. Le New York est quelque peu simplifié mais on ressent pleinement l’atmosphère si particulière de cette ville.

Comme pour les volumes précédents, cette intégrale ne se montre pas avare en archives. L'équivalent des bonus que l’on aime trouver sur les DVD. De quoi en apprendre davantage sur les maîtres de la BD qu’étaient Tillieux et Will. On y apprend notamment que Tillieux avait une technique bien particulière pour se fournir en documentation : photographier l’écran de télévision quand passaient des documentaires ou des films. A l’époque où l’internet n’existait pas, il fallait bien se débrouiller.

Cinq autres intégrales sont prévues pour clôturer ce cycle, certes moins mythique que d’autres, mais solidement charpenté autour de deux personnages attachants.

Philippe Degouy
philippe.degouy@lecho.be

Intégrale Tif et Tondu. Tome 7. Enquêtes à travers le monde. Editions Dupuis. 156 pages. 19 euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés