Les vedettes fuient la Juve

Cannavaro, Thuram, Emerson, Zambrotta, Vieira, sans doute Trezeguet: l'exode des vedettes de la Juventus de Turin se poursuit après sa relégation en 2e division par la justice sportive tandis que les autres clubs sanctionnés peinent à rassurer leurs joueurs.

(belga) La Fiorentina et la Lazio Rome, également reléguées dans l'affaire des matches truqués du Calcio, n'ont pas encore annoncé de transfert de joueurs. Mais, selon la presse sportive italienne, il faut toute la persuasion de leurs dirigeants et entraîneurs pour tranquilliser des joueurs inquiets pour leur avenir dans un championnat bouleversé par la justice.

L'Inter de Milan, qui n'a pas été éclaboussé par le scandale, se dit très intéressé par Luca Toni, l'attaquant de la Fiorentina qui a annoncé son souhait de quitter le club malgré les assurances des frères Della Valle, les dirigeants du club de Florence. Carlo Ancelotti, entraîneur de l'AC Milan, qui reste en première division mais débutera la saison avec 15 points de retard, assure que même avec 15 points de retard, "le Milan reste le Milan du point de vue de sa tactique et de son comportement". "Nous restons compétitifs", assure-t-il.

Mais le grand rival de la Juventus accuse une baisse de moral, écrit vendredi la Gazzetta dello Sport. Le club a cependant annoncé quelques recrutements dont ceux de deux joueurs d'Ascoli et de Yoann Gourcuff du club français de première division, Rennes. Pour la Juve, rétrogradée et pénalisée de 30 points, les départs tournent au sauve-qui-peut général. Après Cannavaro et Emerson partis au Real Madrid, le club a annoncé vendredi le départ pour respectivement 11,4 et 5 millions d'euros de Gianluca Zambrotta et de Lilian Thuram.

Le milieu français Patrick Vieira est en passe d'être racheté par l'Inter de Milan. "C'est fait", annoncent à l'unisson les quotidiens sportifs qui avancent le chiffre de 13 millions d'euros pour le transfert de l'ancien d'Arsenal qui n'aura donc joué qu'une saison à la Juventus. Les deux attaquants de la "Vieille Dame" de Turin, le Français David Trezeguet et le Suédois Zlatan Ibrahimovic n'ont pas encore trouvé de point de chute mais leur départ est considéré comme quasi inévitable. Trezeguet "ne voit pas d'empêchement à aller à Lyon puisqu'il a longtemps vécu en France. L'Inter lui permettrait de rester près de Turin, tandis qu'en faveur du Real il y a les origines espagnoles de sa femme et ses bons rapports avec (l'entraîneur) Capello", a confié son agent au Corriere della Sera.

photo belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés