Marion Jones positive à l'EPO selon le Washington Post

La sprinteuse américaine Marion Jones, 30 ans, a été contrôlée positive lors des Championnats des Etats-Unis d'athlétisme en juin, selon l'édition électronique du Washington Post de vendredi.

(afp) Citant un informateur "connaissant les résultats des contrôles", le Washington Post affirme que la quintuple médaillée des JO-2000 a été contrôlée positive à l'EPO (Erythropoïétine) lors de l'échantillon A et que l'échantillon B n'a pas été analysé. Tandis que son agent Charles Wells n'était pas joignable vendredi en soirée, la Fédération américaine d'athlétisme (USATF) s'est refusée à tout commentaire. "Nous transmettons toutes les demandes concernant les cas de dopage à l'Agence américaine antidopage (USADA)", a indiqué la porte-parole de l'USATF Jill Geer. Le contrôle aurait eu lieu le 23 juin à Indianapolis dans le cadre des Championnats nationaux, où elle a remporté le 100 m. Vendredi, Jones avait déclaré forfait pour "raisons personnelles" pour le 100 millions de la réunion de Zurich, quatrième étape de la Golden League. "Marion Jones a quitté Zurich ce matin", avait déclaré le directeur de la réunion Hansjörg Wirz. "Elle a reçu un appel téléphonique des Etats-Unis et son agent nous a informés qu'elle a dû y retourner pour raisons personnelles."

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés