Rowling pourrait faire mourir Harry Potter dans son 7e roman

Harry Potter, le célèbre apprenti sorcier créé par la romancière britannique Joanne Kathleen Rowling, pourrait mourir dans le septième et dernier livre de la série, à paraître sans doute l'an prochain, a laissé entendre l'auteur dans une interview à la télévision Channel 4.

(AFP) J.K. Rowling, 40 ans, a indiqué que deux de ses personnages principaux mourraient dans l'épisode final qu'elle était en bonne voie de terminer. "J'ai écrit le chapitre final à peu près en 1990, c'est pourquoi je sais exactement comment la série va se terminer", a-t-elle déclaré lundi soir à la télévision. "Le chapitre final est secret, bien qu'il ait été un peu modifié maintenant. Un personnage a eu un sursis. Mais je dois dire que deux vont mourir, et je n'avais pas l'intention de les faire mourir", a déclaré l'écrivain. "Il fallait payer un prix, nous avons ici affaire au mal absolu. Ce ne sont pas des personnages secondaires qui sont visés. Ce sont des personnages principaux qui sont attaqués -- enfin, c'est ce que je fais", a-t-elle expliqué. Interrogée pour savoir si Harry Potter lui-même serait une victime, sa créatrice a déclaré qu'elle n'avait jamais été tentée de tuer le magicien avant l'épisode final. "Je peux tout à fait comprendre cependant l'état d'esprit d'un auteur qui pense: +Bon, je vais les tuer, parce que ça veut dire que quelqu'un d'autre ne va pas se mettre à écrire une suite. Comme ça, l'histoire se terminera avec moi, et quand je serai morte et enterrée, on ne pourra plus tenter de faire revivre le personnage", a-t-elle ajouté. Evoquant sa vie d'auteur de livres best-sellers, J.K. Rowling a confié qu'elle était dans la dénégation lors de la parution des trois premiers livres de la série qui ont eu un succès phénoménal. "C'est de là que vient ma réputation d'être pédante et sans humour. J'étais comme un lapin pris dans la lumière des phares", raconte-elle. La romancière Rowling a aussi révélé qu'elle écrivait souvent dans des cafés et que le personnage d'Hermione, la grande amie d'Harry Potter, était un mélange d'elle-même et de sa soeur, quand elles étaient jeunes. Les six premiers livres de la série se sont vendus à plus de 300 millions d'exemplaires dans le monde et ont été traduits dans 63 langues. Les quatre premiers ont également été adaptés pour le cinéma avec un très grand succès. Le 7e et dernier roman devrait paraître au plus tôt l'an prochain, selon la presse.

(Photo: Belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés