Sortie de prison pour la rappeuse Lil'Kim après une peine de 10 mois

La rappeuse américaine Lil'Kim est sortie lundi de prison, après avoir passé près de dix mois derrière les barreaux pour parjure et tentative d'entrave à la justice.

(afp) Connue pour ses chansons obscènes, ses tenues provocantes et son penchant pour les diamants, la rappeuse était vêtue d'une mini-robe blanche et portait un bouquet de fleurs, selon des images de télévision.

Des gardes du corps la protégeaient d'une foule de photographes et de cameramen.

Lil'Kim, de son vrai nom Kimberly Jones, avait été condamnée en 2005 à une peine d'un an et un jour de détention, pour avoir menti à la police en niant la présence de deux tireurs présumés, pourtant membres de son entourage, lors d'une fusillade avec un groupe de hip-hop rival devant une station de radio new-yorkaise en février 2001. Une personne avait été blessée au dos.

La chanteuse, 30 ans, est sortie à l'aube du Centre fédéral de détention de Philadelphie (Pennsylvanie, nord-est) plus de deux mois avant le terme de sa peine pour bonne conduite, selon son avocat Londell McMillan. Mais elle restera encore consignée pendant 30 jours à son domicile.

"Je suis heureuse de rentrer à la maison", avait déclaré Lil'Kim dans un communiqué transmis la semaine dernière par son attaché de presse. "Je remercie mes fans pour toutes leurs lettres, ainsi que ma famille et mes amis pour leur soutien tout au long des dix derniers mois".

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés