"Top of the Pops", l'émission mythique de la BBC tire sa réverence

Le rideau tombe dimanche sur la plus ancienne émission de variétés de l'histoire de la télévision, "Top of the Pops", qui a vu défiler sur la BBC pendant 42 ans les plus grandes vedettes du rock, de la pop et du disco, mais est aujourd'hui désertée par les jeunes.

(afp) La deuxième chaîne de la BBC avait programmé dimanche soir les meilleurs moments choisis parmi les 2.204 émissions de ce programme mythique, qui avait débuté en 1964 dans une église désaffectée de Manchester avec un groupe de jeunes rockers excités, les Rolling Stones hurlant leur tube du moment, "I wanna be you man".

Dans les années 1970, "Top of the Pops" attirait tous les jeudi soir jusqu'à 15 millions de téléspectateurs et l'émission était copiée dans de nombreux pays. Puis au tournant du siècle, l'audience en Grande-Bretagne est tombée à 3 millions malgré les efforts de rajeunissement du style, imaginés par les producteurs.

Jimmy Savile, qui fut en fut l'indéboulonnable animateur, au point de devenir l'une des personnalités de la télévision préférée des Britanniques, est sorti de sa retraite pour participer à l'enregistrement de la dernière.

"A l'époque, on attendait impatiemment le jeudi soir pour avoir sa dose de musique, mais aujourd'hui ce n'est plus nécessaire. Top of the Pops a été balayée par les clips", observe-t-il avec fatalisme.

"Dans un paysage musical évoluant rapidement, Top of the Pops n'occupe plus la place centrale qu'elle détenait jadis", a renchéri Jana Bennett, directrice de la BBC-télévision.

De fait, les clips, les chaînes musicales à jet continu et, plus récemment l'internet, ont supplanté auprès du jeune public, cette vieille dame qui avait été à l'origine programmée pour six émissions hebdomadaires.

Presque tous les grands ont fréquenté son plateau, les Beatles, Slade, Bob Marley, Elton John, Madonna, Nirvana, Oasis, les Spice Girls et tant d'autres.

Pour Mark Lawson, éditorialiste du Guardian, cette émission "appartient à une époque où les fans n'avaient pas d'autre choix que d'attendre ce rendez-vous du jeudi soir". Le Top of the Pops de l'avenir sera sans doute un réseau internet qui mettra en ligne les clips des nouveaux groupes à la seconde où il sortiront", ajoute-t-il.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés