Publicité

Vandenbroucke nie avoir acquis des produits anabolisants

Le coureur cycliste Franck Vandenbroucke a été inculpé mercredi soir par le juge d'instruction dinantais Olivier Bontyes pour avoir transporté, acquis ou détenu des produits anabolisants.

(belga) En l'espèce, il s'agirait de testostérone. «Le coureur cycliste conteste les faits. Il indique avoir consommé uniquement des compléments alimentaires», précise le Parquet de Dinant. «Malgré ces dénégations, le juge d'instruction a toutefois décidé de l'inculpé. Il a été laissé en liberté. Il est reparti vers 22h».

Cette inculpation intervient dans le cadre d'un dossier initié en 2005 au Parquet de Dinant. Il concernait, à la base, un trafic de produits anabolisants dans le milieu de la musculation. L'enquête a conduit à l'inculpation du gérant d'une société produisant des compléments alimentaires pour sportifs basée à Alken. Société qu'aurait fréquentée Franck Vandenbroucke.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés