Publicité
Publicité

À l’Euro, les marques se tiennent en embuscade

Si de grandes marques paient cher et vilain pour s’associer à l’Euro ou aux Diables Rouges, d’autres surfent sur l’événement sans y avoir été conviées ni avoir investi un euro. On appelle cela le marketing d’embuscade ou marketing parasitaire.