À Oxford, Beethoven tend l'oreille

La prestigieuse université anglaise va transformer ses cours pour donner aux étudiants l'opportunité d'étudier des courants musicaux plus modernes et plus ouverts sur le monde. Cette évolution suscite des crispations puisqu'elle fait suite à des pressions visant à "décoloniser le programme".