agora

À qui la faute de la fausse science?

Les universitaires, professeurs et chercheurs seniors, doivent mettre en garde leurs étudiants et chercheurs juniors contre les revues qui ne valent rien et, de surcroît, chargent des frais de publication aux chercheurs ou aux institutions.