leading story

Alfa n'est pas synonyme de "meilleur"

Les fonds qui arborent les vocables "alpha" ou "plus" dans leur nom n’affichent pas nécessairement de meilleurs rendements. "Je pense que ces deux mots relèvent surtout du langage marketing. Plus de l’ordre du souhait que du réel", déclarait récemment Russel Kinnel de Morningstar sur la chaîne d’information CNBC. L’alpha indique la différence de rendement entre un fonds et son indice de référence. Si par exemple le S&P 500 gagne 3% sur une période donnée et que le fonds affiche un rendement de 6%, l’alpha du fonds est de 3%. Qu’en est-il en réalité? D’après les chiffres de Morningstar, l’alpha moyen des fonds reprenant "alpha" dans leur appellation est de 0,42% sur les cinq dernières années. Les fonds qui ajoutent le mot "plus" dans leur nom ne font guère mieux (-0,01%).