Publicité
Publicité
leading story

Amadeu Altafaj: "Je n'étais pas indépendantiste il y a dix ans"

Dimanche, il sera à son poste, à Bruxelles, prêt à jouer les courroies de transmission entre Barcelone et l’Europe. Comme d’autres Catalans de l’étranger, le représentant diplomatique de la Catalogne auprès de l’Union européenne a déjà voté par courrier recommandé. Mais Amadeu Altafaj n’a aucune idée du taux de participation à ce référendum des Catalans de Belgique: il ne sait même pas combien de Catalans vivent dans notre pays. Sa représentation "diplomatique" en bordure du rond-point Schuman a beau être cossue, elle n’a aucun pouvoir consulaire.