leading story

Après le jour férié de la mer, celui de la montagne

Les Japonais sont des bosseurs, on le savait. Et ils ont de la peine à s’offrir des jours de congé. Un nouveau jour commémoratif officiel et chômé, le 11 août, a été adopté au parlement, après un vote positif du sénat, et ce à partir de 2016. Les Japonais se sont accordé ce nouveau jour férié, le 16e, en hommage à la montagne. Il y avait déjà celui de la mer, il fallait rétablir l’équilibre naturel qui aide les travailleurs à prendre une bouffée d’oxygène. Cette initiative vient de la pression du Club Alpin du Japon et d’autres groupes de montagnards qui souhaitaient rétablir la justice face au jour de la mer, fêté le troisième lundi de juillet.