Publicité
Publicité
leading story

Au Brésil, la tentation de l'extrême droite

Reportage | Jair Bolsonaro, candidat du Parti social libéral, est désormais crédité de 32% des intentions de vote pour le premier tour de l’élection présidentielle qui aura lieu dimanche, un score en nette hausse. Son discours attire le vote des Brésiliens en colère, après quatre ans de révélations de corruption, mais aussi… des marchés financiers, qui voient en lui le seul candidat capable de battre la gauche.