Publicité
Publicité

Au théâtre de la Balsamine, "Forêts paisibles" réveille nos plus bas instincts parentaux

Deux satyres velus ont pris en grippe leur ado rebelle. Dans une futaie baroque, "Forêts paisibles" réveille nos plus bas instincts parentaux. Mais qu’est-ce que c’est bon!