Publicité
Publicité
leading story

BD | "Yasmina et les mangeurs de patates"

C’est son premier roman graphique en tant qu’auteur et illustrateur, paru simultanément en français et en néerlandais chez Dargaud! Wauter Mannaert est schaerbeekois mais il a grandi à Meise, en périphérie bruxelloise, dans un grand jardin. Membre d’un atelier bilingue de dessinateurs implanté près de la gare du Nord, il a choisi d’ancrer son scénario bien ficelé dans ce coin de Bruxelles, au cœur des potagers urbains de la rue Walckiers, qui relie la ville à la réserve naturelle du Moeraske. C’est dans cette friche qui rassemble écolos, dealers de tous poils et autres marginaux que Mannaert campe son univers singulier, mélange de Franquin et de Monty Python. Il y raconte les péripéties d’une héroïne à la Roald Dahl: une gamine qui veut sauver la ville des méfaits d’un grand méchant capitaliste sans scrupules prêt à faire bouffer des patates génétiquement modifiées à rendre fou. Avec en sus des lapins déjantés, des bombes à graines, un vieux Belge empoisonneur, un terroriste "vert" et une ferme haut perchée sur le toit d’un immeuble, "Yasmina et les mangeurs de patates" réjouira petits et grands – de 7 à 77 ans, comme Tintin – par ses ingrédients à la fois haletants et loufoques. Et le jeudi 14 février, à la Foire du Livre, Mannaert prévoit un atelier "tampons patate"!