leading story

Bob et bobber

Vous avez vu les panneaux sur les routes? D’abord, l’annonce mortuaire sur fond noir "Bob est mort" et depuis quelques jours, la photo de ces gens dans les costumes jaune pétant de la Compagnie Créole, sous le slogan "Prêts à bobber?!" Là où Jésus ne mit que trois jours pour ressusciter, Bob a pris son temps. Normal, la nouvelle campagne de l’IBSR tente justement de lutter contre les excès de vitesse. "Bobber"! Ah! je trouve que le verbe sonne bien. Mais pourquoi 2 b au fond!? 1 seul suffisait! Snob donne snober, le zob tend à… zober et une pub va heu… vous entuber! Le double b est sans doute là pour s’éloigner du mot "bobet" qui en Suisse, dans le parler savoyard, désigne un simple d’esprit et aussi de "Louison Bobet", ce cycliste français qui a eu un grave accident de la route… Un comble pour ce type de campagne de prévention. Bon, je sais qu’en évoquant Louison Bobet, je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître comme fredonnait ce chanteur qu’à mon avis, les moins de 20 ans ne veulent même pas connaître.