leading story

Boeing dégradé à "vendre"

A Wall Street, DZ Bank est devenu le premier intermédiaire en près de deux ans à dégrader Boeing à "vendre", avec un objectif de cours ramené à 333 dollars - le plus bas des analystes de la place. Depuis le crash de dimanche qui a fait 157 morts, au moins sept des 24 analystes de Wall Street qui couvrent Boeing ont revu leur évaluation mais seulement deux ont abaissé leur recommandation et un seul a réduit son objectif de cours, selon les données Refinitiv. L'opinion médiane de Wall Street reste acheteuse, comme il y a un mois, et l'objectif de cours moyen est un dollar plus haut qu'il y a un mois. L’action poursuivait sa chute à la Bourse de New York mardi après un recul de 5,4% lundi.