leading story

Bruxelles, centre de transit de fossiles volés

Ce n’est pas une histoire belge de plus. Juste un concours de circonstances, qui fait que l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique est devenu, ces dernières années, une des principales institutions de confiance du gouvernement mongol, en ce qui concerne les fossiles volés dans ce pays. Un rôle qui l’amène à "blanchir", en toute légalité, des dinos volés, avant de les restituer officiellement… Vous suivez?