chronique

C'est une histoire de subsides et de chats - enfin, surtout de subsides

C’est malheureux, mais il a bien fallu rentrer de vacances. Et on imagine que vous avez dû faire de même, ou que cela vous pend au nez – on se console comme on peut.