leading story

Ce qu'il faut savoir avant de rapatrier son argent

Les fraudeurs et les "distraits" ont jusqu’à la fin de cette année pour régulariser leur argent noir ou gris placé à l’étranger. Mais à quels éléments faut-il être attentif si l’on entend procéder à une telle opération? La réponse à cette question n’est évidemment pas simple. D’abord parce que les dossiers d’évasion fiscale sont par essence fort complexes. Ensuite parce que deux opérations de régularisation vont se succéder dans les mois qui viennent: le système de régularisation permanente (jusqu’au 1er juillet), puis la régularisation dans le cadre de la "dernière amnistie fiscale", jusque fin 2013. Or les deux opérations ne se feront pas aux mêmes conditions et tarifs.