Publicité
Publicité

Cent ans de bonheur, que va-t-on en faire?

À la roulette russe de la vie, on a une chance sur deux de vivre jusqu'à 105 ans. Cadeau ou malédiction? Pour éviter de s'ennuyer jusqu'à notre centenaire, il va falloir repenser l'organisation de sa vie. Cassons le modèle classique étude/boulot/pension, et réinventons une vie plurielle, faite de travail, de loisirs, de formation. De 0 à 100 ans. C'est ce que proposent deux chercheurs britanniques. La révolution est en marche.