agora

Ces clics qui dictent nos vies et conditionnent nos pensées

Les réseaux sociaux sont faillibles, tout comme le sont leurs algorithmes et les hommes et les femmes qui les ont développés. Ils ne disent pas tout, ne présentent qu’une fraction, ne réfutent rien. Le reconnaître, c’est déjà un acte de révolte et, sans doute, un premier pas d’ouverture sur le monde.