Publicité
Publicité
leading story

Cher Thomas Gunzig

Je ne vous remercie pas. Vous m’avez reçue chez vous, et c’est fort aimable. Mais, j’ai sukkelé, hein, le fin fond d’Uccle, à vélo, pente et pavés, merci bien. Et je sukkèle maintenant pour vous tirer le portrait.