leading story

Cinq années de défis pour Dexia

Une nouvelle menace pointe à l’horizon du groupe Dexia: la taxe Tobin. Son introduction l’an dernier lui aurait coûté 574 millions d’euros. "Nous ne pourrions pas absorber cela. Et comme Dexia va être davantage actif sur les marchés financiers, une telle taxe pourrait nous coûter encore beaucoup plus", a souligné Robert de Metz, le président du conseil d’administration, en marge de l’assemblée générale du groupe.