leading story

Classique | Bernstein, "The 3 symphonies"

Excellente surprise, pour le centenaire de la naissance de Leonard Bernstein, que cet enregistrement de ses trois symphonies par Antonio Pappano et l’Academia Nazionale di Santa Cecilia. Dans la première symphonie (1942), la mezzo Marie-Nicole Lemieux assume la lancinante lamentation de Jeremiah avec l’intensité dont elle est coutumière. Plus complexe, la 2e symphonie, "The Age of Anxiety" (1949), tire toute sa substance de la confrontation entre l’orchestre et un piano extrêmement sollicité. Lequel trouve en la jeune italienne Béatrice Rana une complice d’exception. Quant à la troisième, "Kaddish" (1977), où Bernstein évoque plus qu’ailleurs ses racines juives et "sa crise de la foi", c’est à la soprano Nadine Sierra et à la récitante Josephine Barstow qu’elle doit sa personnalité si particulière. Trois œuvres foisonnantes, exigeantes, imprévisibles, qui n’ont guère à voir avec le swing de "West Side Story", dont le succès planétaire finirait par faire oublier que l’effervescence créatrice de Bernstein explora vraiment tous les horizons.