Classique | "CAV&MA, 35 ans d'aventure musicales" - Serge Martin

Ce n’était au départ qu’un modeste chœur d’étudiants. 35 ans plus tard, le Centre d’Art vocal et de Musique ancienne (CAV & MA) de Namur s’est mué en une pépinière d’instrumentistes et de voix baroques de solide réputation. Il est vrai que les fondations posées par Manu Poiré, ce fonctionnaire provincial (décédé en novembre 2018) qui voua sa vie au chant choral, étaient solides. Son successeur Jean-Marie Marchal, toujours à la barre, a su pérenniser cette étonnante "PME" en amplifiant le nombre d’enregistrements, de concerts et de collaborations internationales. Bâtie autour de trois solides ambassadeurs – le Chœur de Chambre de Namur, l’orchestre baroque Les Agrémens et, plus récemment, le Millenium Orchestra –, cette belle histoire est désormais couchée sur papier par notre confrère Serge Martin, critique musical au journal Le Soir. Lequel, s’il ne tait pas quelques moments difficiles sur les plans financiers et humains, cache mal son enthousiasme pour une aventure unique dans notre modeste francophonie. La nostalgie est évidemment au rendez-vous, avec force images d’archives. On croise ces piliers que furent Pierre Cao et Jean Tubéry, mais aussi les complices d’un moment – Malgoire, Philips, Rousset… On y partage la flamme de ceux qui l’entretiennent aujourd’hui – le merveilleux et inoxydable chef Guy van Waas, le découvreur audacieux Leonardo Garcia Alarcón. Et on referme l’album souvenir en attendant le tome 2. Dans 35 ans?