agora

Comment en faire plus avec moins de moyens?

Il se passe quelque chose d’étrange dans notre pays… Alors que nous nous plaignons de la dissolution de la protection sociale, force est de constater que nous n’avons jamais dépensé autant pour celle-ci qu’aujourd’hui. En effet, plus de la moitié de nos dépenses publiques sont consacrées à la sécurité sociale et aux soins de santé. D’ailleurs, au cours des deux dernières décennies, ces dépenses n’ont cessé d’augmenter, bien plus que ce que la Commission d’étude sur le vieillissement avait prévu lors de sa création en 2001. À tel point que les pouvoirs publics dépensent aujourd’hui près d’un cinquième de plus que lors de la création de l’euro.