Degroof évite sur le fil un procès venu de France

La partie qui s’est jouée mercredi après-midi à l’ombre des bureaux de Degroof Petercam et des cabinets d’avocats a dû être serrée. La banque privée, forcée par la BNB de bloquer les virements de plus de 100.000 euros de ses clients dans l’attente d’un contrôle de conformité approfondi, s’est attirée les foudres de certains de ses clients. C’est particulièrement le cas de l’un d’entre eux, un client français qui avait demandé à la banque d’effectuer un virement de plus de 100.000 euros. L’opération était bloquée depuis le début du mois de septembre sans que le client ne soit informé de l’issue de la situation. À défaut de voir l’opération s’effectuer comme il l’avait demandé, il a décidé de citer Degroof Petercam en justice pour la forcer à agir. Finalement, la banque a débloqué le virement mercredi, mettant de facto fin à l’action en justice.