Publicité
Publicité
leading story

Des actions ne sont pas à exclure chez Mestdagh

Les négociations entre la direction de l’enseigne Mestdagh et les syndicats sur un plan social sont "au point mort", a annoncé lundi le front commun syndical, ajoutant que "des actions ne sont pas à exclure". La direction du groupe de distribution avait annoncé le 7 mai son intention de supprimer 450 emplois. Depuis lors, cinq conseils d’entreprise extraordinaires et six réunions de négociation ont été organisés dans le cadre de la procédure de licenciement collectif, selon les syndicats. "À ce jour, nous devons constater que le blocage est total." Des assemblées du personnel sont prévues "dans les prochains jours" dans les magasins et "déboucheront sans nul doute sur des actions de grande ampleur dans ces mêmes magasins", mettent encore en garde les syndicats. Belga