leading story

Des mineurs clandestins se terrent pour éviter la police

Vingt-quatre mineurs clandestins piégés dans une mine d’or désaffectée, à Benoni, près de Johannesburg ont été arrêtés après avoir regagné l’air libre, tandis qu’un nombre indéterminé d’autres se terrait toujours au fond lundi par peur de la police. "Il y a encore des gens sous terre, a expliqué à l’AFP un technicien des secours municipaux. Ils ont peur d’être arrêtés." La mine appartient au groupe Gold One International. L’opération de sauvetage à grande échelle, déclenchée dimanche après des cris venant des entrailles de la terre qui ont alerté la police, s’est muée au fil des heures en une difficile tractation pour faire sortir les chercheurs d’or illégaux.