Publicité
Publicité
leading story

Di Rupo ouvre la porte à une discussion avec la N-VA

Après avoir, dès le lendemain des élections, appelé à une large coalition excluant la N-VA au niveau fédéral, quitte à ce que le gouvernement qui en serait issu ne dispose pas de majorité dans le groupe linguistique flamand de la Chambre, Elio Di Rupo change radicalement de ton. Dans la foulée des négociations avortées avec le PTB en Wallonie, le président du PS a fustigé le claquage de porte de Raoul Hedebouw et consorts. Et n’a pu éviter de relancer le débat politique au niveau national.