Publicité
Publicité
leading story

Didier Reynders: "Assez de l'angélisme de la gauche"

L’affaire est dans le sac. Et le bagagiste en chef peut souffler. Ce vendredi, la Belgique a été élue comme futur membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies. Didier Reynders peut donc souffler: le ministre des Affaires étrangères en avait fait une affaire toute personnelle courant la planète et alignant les miles pour décrocher des promesses de vote. La défection d’Israël dans la course au sésame a   soyons de bon compte   facilité les choses. Plus de compétition; victoire par désistement de l’adversaire. N’empêche: il fallait aller chercher ces 181 voix.