agora

Discrétionnaire ou arbitraire

Peut-on imaginer que, dans le cadre d’une relation contractuelle et, plus particulièrement, lorsqu’il s’agit d’un contrat de travail, une des parties puisse se ménager un espace de liberté lui permettant de poser des actes sans que l’accord du cocontractant soit nécessaire?