leading story

Djump et Uber victimes des taxis

Djump et Uber suspendent leurs activités en France suite à la colère des taxis et à la traque des forces de l’ordre. La start-up belge, active à Paris depuis septembre 2013, suspend aussi son service à Bruxelles et à Lyon. "Paris représente 90% de nos activités", confie Tanguy Goretti, le CEO de Djump.