leading story

Entre ciel et terre, sur la plus haute passerelle d’Europe

Se promener à 3.000 mètres d’altitude sur une étroite passerelle de 107 mètres de long reliant deux sommets, avec 500 mètres de vide sous les pieds: sensations fortes garanties pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux. Inauguré début 2015, le "Peak walk" du Glacier 3000 des Diablerets est tout simplement la plus haute passerelle d’Europe. Son coût: 1,8 million CHF. Le glacier des Diablerets ne se situe pas à proprement parler sur la route du Grand Tour, mais le petit détour de 20 km en vaut la peine. Le point de départ se situe au téléphérique du Col du Pillon (à 1.500 mètres). Du milieu de la passerelle, la vue est unique: Mont Blanc, Jungfrau, Eiger. C’est beau à couper le souffle. Du moins s’il vous en reste. Car à 3.000 mètres, on se sent quand-même un rien oppressé… Question sécurité, il n’y a pas trop de quoi s’inquiéter: la passerelle reste praticable par vents de 200 km/h; elle accueille 150 personnes à la fois (même si elle est prévue pour en supporter le double). Sur place, vous risquez fort de croiser des touristes asiatiques, le plus souvent mal équipés pour fouler un glacier car arrivés en direct d’une demi-journée de shopping à Genève. Le site est, de fait, prisé par les tour-opérateurs chinois, japonais ou indonésiens. Le restaurant "3000" propose fondue valaisanne, Rösti (galette de pomme de terre mélangée avec du fromage) et autres spécialités locales. Le tout arrosé d’un chasselas (le vrai nom du fendant). Enfin, pour ceux qui n’auraient pas eu leur dose d’expériences grisantes, un toboggan vous emmène faire un petit tour là-haut, entre ciel et terre. Mais rassurez-vous, vous êtes sanglé sur votre siège.