Publicité
Publicité
agora

Fausse couche et discrimination

Un employeur a licencié une (très) jeune femme estimant que son désir de maternité, qui avait abouti à une grossesse et, in fine, à une fausse couche, était prématuré. Un énième cas de discrimination basée sur le sexe.