agora

Faut-il se débarrasser des bijoux de famille comme Belfius?

Le gouvernement fédéral s’apprête à procéder à de grandes manœuvres sur les participations de l’État. Tout est sur la table: Belfius, bpost, Proximus, Ethias, la SNCB, etc. S’agissant d’un total de 67 milliards d’euros, l’enjeu est énorme et mérite toute notre attention.